FRA

Notre engagement pour l'environnement

la protection de l'environnement chez zooplus.

En tant que boutique en ligne présente dans toute l'Europe, nous prenons très au sérieux notre responsabilité envers la planète et souhaitons activement contribuer à la réalisation des objectifs mondiaux en matière de protection du climat. C'est pourquoi nous mesurons régulièrement notre empreinte CO₂ selon les normes du Protocole des GES (gaz à effet de serre) et prenons des mesures qui nous aident à éviter ou réduire nos émissions.

Des études scientifiques démontrent que le commerce en ligne peut présenter un écobilan favorable en matière d'émissions de gaz à effet de serre par rapport aux achats effectués dans un magasin physique. Le grand nombre de retours de colis est un aspect du commerce électronique souvent pointé du doigt comme étant particulièrement nuisible à l'environnement. Cependant, chez zooplus, le taux de retour est toujours inférieur à 1 %, ce qui réduit considérablement l'impact écologique.

 > En savoir plus sur l'étude​ (textes en allemand)

Éviter et réduire les émissions de CO₂

Chez zooplus, nous travaillons à différents niveaux pour réduire les émissions de CO₂. Voici quelques exemples :

 Un réseau logistique efficace

Grâce à notre réseau d'entrepôts particulièrement dense, nous favorisons des trajets courts afin de limiter les émissions liées au transport. Nous travaillons de plus en plus avec des partenaires climatiquement neutres, qui utilisent des véhicules électriques pour effectuer leurs livraisons.

 Des solutions d'emballage durables

Nos cartons ainsi que les matériaux de remplissage de nos colis sont en grande partie fabriqués à partir de matériaux recyclés. De plus, nous testons sans cesse de nouveaux produits écologiques innovants afin de rendre notre utilisation des matériaux encore plus respectueuse de l'environnement.

 Une logistique standardisée

Nous utilisons un nombre limité de tailles de colis standard. Ceci nous permet d'économiser une quantité significative de matériau de remplissage dans le colis, d'utiliser au maximum les capacités de chargement lors du transport par camion et de réduire le nombre de transports nécessaires.

 Lutter contre le gaspillage alimentaire

Nous veillons à ne pas produire de déchets inutiles et surtout à ne pas gaspiller les aliments pour animaux. C'est pourquoi nous faisons régulièrement don à différentes associations de protection des animaux des aliments dont la date limite de consommation approche.

 La gestion durable des retours

Les accessoires qui nous sont retournés sont généralement réintégrés à nos stocks pour être revendus. Nous faisons don des produits invendables mais encore utilisables. Dans la mesure du possible, nous réparons les produits endommagés en utilisant des pièces détachées.

 Les énergies renouvelables

L'approvisionnement en énergie de différents bureaux et entrepôts zooplus est déjà assuré par des énergies renouvelables. Par exemple, notre siège social à Munich est à 100 % alimenté par de l'électricité verte.

Compenser les émissions de CO₂

zooplus apporte son soutien à divers projets certifiés de protection du climat afin de compenser les émissions générées par ses activités. Outre la réduction constante de nos émissions de CO₂, investir dans des projets de protection du climat fait partie intégrante de nos actions environnementales. Ces projets permettent de compenser ou d'éliminer le CO₂ présent dans l'atmosphère, réduisant ainsi son impact négatif sur l'environnement, partout dans le monde.

L'engagement de zooplus

 Tansania

Afin d'éviter l'émission de gaz à effet de serre nocifs, nous soutenons par exemple des projets de protection du climat qui encouragent le développement d'énergies renouvelables telles que l'énergie éolienne et hydraulique ou des projets qui préservent les surfaces forestières de la déforestation et préservent ainsi d'importants réservoirs de carbone. Dans le cadre de projets de captage et de stockage du CO2, zooplus encourage en outre par exemple la production de charbon végétal à partir de déchets de bambou, ce qui permet de fixer durablement le carbone. Pour en savoir plus sur notre engagement dans les différents projets et sur notre plateforme partenaire Ceezer, cliquez ici.

Tous les projets que nous finançons sont certifiés par des normes internationales telles que le Gold Standard, le Plan Vivo et le Puro ; les projets encore au stade initial sont au minimum dans une phase de pré-certification. Ces normes indépendantes garantissent que les projets compensent visiblement les émissions de CO2 et que leur impact sur le climat soit régulièrement vérifié par des contrôleurs tiers.

FAQ sur la compensation en CO₂

  • Qu'est-ce qu'une contribution climatique et que signifie la compensation CO₂ ?

    Dans le cas d'une contribution volontaire à la protection du climat, une certaine somme d'argent est versée à un projet de protection du climat certifié, dont il est prouvé qu'il permet d'économiser des émissions de CO₂. Ainsi, les émissions de CO₂ émises à un endroit précis sont économisées ailleurs dans le monde et donc compensées. L'idée principale est qu'il est essentiel pour l’atmosphère que les émissions de gaz à effet de serre soient réduites de manière globale, et non pas à l'endroit où elles sont produites. En plus de la compensation des émissions de CO₂, il est capital d'éviter et de réduire les émissions de CO₂.

  • Qu'est-ce qu'un projet de protection climatique ?

    Les projets de protection du climat contribuent à la lutte contre le réchauffement de la planète en limitant de manière avérée les gaz à effet de serre. Cela passe par différentes approches, comme la protection des forêts, la reforestation ou le développement d'énergies renouvelables. Les projets doivent répondre à des normes reconnues à l'échelle internationale. Ils sont certifiés et contrôlés, par exemple par le Gold Standard. Les effets positifs du projet sur la protection du climat sont ainsi garantis et régulièrement confirmés.

    Il est essentiel que ces projets instaurent des mesures de protection du climat supplémentaires, qui n'auraient pas vu le jour sans ces initiatives. En outre, la contribution à la réduction du CO₂ dans l'atmosphère doit pouvoir se mesurer précisément. Chaque projet doit également garantir que les émissions de CO₂ économisées ne soient utilisées qu'une seule fois pour la compensation et que les certificats correspondants soient retirés via des registres officiels.

  • Pourquoi compenser les émissions de CO₂ ?

    Dans l'idéal, les émissions devraient être évitées, par exemple en remplaçant les énergies fossiles par les énergies renouvelables pour l'approvisionnement en électricité. Lorsqu'il est impossible d’éviter les énergies fossiles, les émissions devraient être réduites autant que possible. Par exemple, au lieu d'envoyer un camion chargé de moitié deux jours de suite, il serait plus judicieux d’envoyer un seul camion plein le deuxième jour. Sachant qu'il est en général impossible d'éviter toutes les émissions immédiatement, il est logique de compenser toute émission restante. 

  • Comment zooplus sait que le CO₂ est réellement économisé dans les projets ?

    Les projets visant à éviter les émissions de gaz à effet de serre sont certifiés selon des normes leaders sur le marché, comme le Gold Standard, et sont régulièrement validés par des tiers externes. Cela permet de garantir que tant le développement que le maintien des projets fonctionnent de manière fiable et que les projets réalisent les économies de CO₂ promises. Les projets qui visent à éliminer les gaz à effet de serre et qui utilisent parfois des technologies très récentes sont au moins déjà en phase de pré-certification auprès de l'une des normes internationales.